Ossature de planches - Maison des Hautes Pyrénées (2011)

Publié le 4 novembre 2014
par Michel et Marie-Andrée Gazeau

Liste des modifications apportées au procédé de construction

1- les largeurs des membrures des murs sont portées de 125 à 200mm.
Nous sommes dans une région plus froide et moins ensoleillée que dans le Gard.

2- pour la même raison les toitures ne comportent plus de pannes mais uniquement des chevrons 27x300 espacés tous les 500mm et remplis de 300mm d’isolant

3- pour augmenter les liaisons anti-sismiques, les solives sont plus longues afin de pouvoir les visser sur les membrures. Elles passent de 175 à 200mm de large et peuvent recevoir une masse thermique supplémentaire (voir §7)

4- pour augmenter la souplesse architecturale du procédé, les hauteur des linteaux (lisse   haute verticale) des panneaux de mur sont portées de 200 à 300mm. Ce qui permet de placer les portes et les fenêtre où l’on veut et d’augmenter les portées des poutres sans se soucier du module.
La hauteur sous-plafond passe de 2.45m à 2.55m

5- pour simplifier la pré-fabrication, les membrures des murs de refend sont de la même largeur que celles des murs (200mm)

6- pour simplifier la fiche de débit, toutes les pièces ont été commandées en 6m de long (demander à la scierie de ne pas recouper les planches qui font plus de 6m)


calle
calle
calle