En réponse à :

Réservoir en ciment - maison des Cévennes (2004)

Publié le mercredi 16 mai 2007
(le texte de l'article se trouve sous le formulaire)

En réponse à :

Réservoir

lundi 14 mars 2011

Bonjour,

Tout d’abord, félicitations pour votre blog et ce document sur le filtre d’eau de pluie. Vraiment très bien pensé.

Je pense installer ce type de filtre après quelques petits problèmes de pose d’un filtre pré-fabriqué. J’ai déjà une installation avec une citerne de 5.000 litres, mais je dois encore y placer un filtre. Je pense donc faire le même système que vous, mais j’aurais quelques questions. J’ai une superficie de toiture d’environ 150 m² et je vis en Belgique (donc plus de pluie que chez vous).

1. Dimensions - Hauteur :
Disposant de moins de place, je voulais savoir si la hauteur du filtre était importante. Vous avez une hauteur totale de 635 mm avec 410 mm pour la partie filtrante. Est-ce que si je diminue cette hauteur cela ne posera pas de problème ? Par exemple, si je divise par 2.

2. Dimensions - Longueur :
Idem pour la longueur. Vous avez une longueur totale de 2115 mm, avec 4 parties de 435 mm. Si je diminue chacune des 4 parties à environ 200 mm, est-ce que ce sera trop court ?

3. Partie arrivée d’eau - Trop plein :
Votre trop plein, je suppose qu’il est redirigée vers les égoûts. Est-il indispensable ? Etant donné qu’après 100 litres d’eau, la partie à bascule remonte pour que l’eau passe dans le filtre, et que la partie des 100 litres s’évacue par le goutteur, peut-on imaginer se passer de ce trop plein ? Car ma configuration fait que j’aurais plus de difficultés à rejoindre les égoûts.

4. Filtrage - couches :
Vos 3 couches sont-elles un mélange ou bien dans l’ordre suivant : sable au fond, puis charbon de bois, puis gravier en haut ?
Quel type de sable avez-vous utilisé ?
Quel type de gravier ?

5. Cloisons perforées :
Vos cloisons perforées, ce sont simplement des cloisons en béton avec des trous d’environ 20 mm de diamètre, c’est ça ?

Merci d’avance pour vos réponses et encore toutes mes félicitations.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


ci-dessous le texte de l'article
Réservoir en ciment - maison des Cévennes (2004)
Publié le 16 mai 2007  (Mise à jour le 4 novembre 2014)

Construire une citerne en maçonnerie

Source : M. Raymond Gazeau

1- Murs de citerne économiques avec des blocs de bétons creux (cairons)

Couler une dalle en béton épaisseur 6 à 7 cm avec un treillis soudé et poser tout de suite le premier rang de blocs de ciment pour une meilleure liaison des blocs de béton avec la dalle. Poser les blocs de ciment à l’envers et les remplir de béton maigre (1 ciment pour 4 à 5 sable + gravier).

Mortier de joints de blocs de ciment : 1 ciment pour 3 sable. Bien assiser les blocs de béton avec une massette.

Prévoir des chaînages d’angle, avec des fers de 10mm en attente de 50cm x50cm coudés à 90°.Si les cotés de la citerne font plus de 4m, prévoir des poteaux raidisseurs verticaux en milieu de mur

Si la citerne fait 2 m de haut, au 3ème rangs de blocs de ciment faire un chaînage sur toute la périphérie en béton armé coffré, chaîner les angles et poser tout de suite le rang suivant dans le béton frais.

Renouveler l’opération avec les blocs de ciment, mais avec 4 rangs avant de couler un 2ème chaînage. Les chaînages travaillent en traction pure et peuvent être constitué de 2 barres de 10mm ou une armature triangulaire de 10cm de coté avec 3 barres de 8mm.

Après avoir enduit, poser une armature de chaînage sur toute la périphérie en haut du mur, et couler une dalle avec un trou d’homme de 50x70cm

La pression de l’eau sur les murs est proportionnelle à la hauteur d’eau. Pour une citerne de 2m de haut, la poussée latérale sur un bloc de béton de 20 x 50 cm est de 100kg en bas de citerne. Utiliser des blocs de ciment de 15cm en bas, 12cm ensuite et 10cm en haut.

2- Enduits de citerne

Le sable doit être assez fin et tamisé s’il contient des petits gravillons. Mélange 50% sable concassé 0/3 50% sable jaune à enduire.

Mélange : 60/65 litres de sable pour 50kg de ciment sans chaux hydraulique grise ou très peu (une truelle environ pour rendre le mortier plus plastique)

3/4de seau correspond à 10kg de ciment pour 1/2 seau de sable ordinaire plus 1/2 seau de sable très fin

Enduire en 2 couches : 1ère couche réglée, 2ème couche talochée, la 2ème est appliquée le lendemain pour une meilleure adhérence.

Pour le lissage appliquer avec une grosse brosse à badigeonner une barbotine directement à frais sur la dernière couche. Elle est préparée en mélangeant de la poudre de ciment pur dans de l’eau pour obtenir une pâte fluide éventuellement additionnée d’hydrofuge (vérifier que l’hydrofuge est alimentaire). Lisser à la truelle.

Pour les angles arrondir le mortier avec une grosse bouteille enverre, afin de les renforcer et faciliter le travail

3-Accessoires

Prévoir une vidange en partie basse de diamètre 50mm minimum pour le nettoyage périodique du réservoir. La crépine de puisage de l’eau dans la citerne doit se trouver à 20cm environ au dessus du fond.

4- Canalisations

Pour recueillir les eaux de toiture utiliser des gouttières et des descentes en zinc. Attention, le PVC des canalisations d’évacuation n’est pas de qualité alimentaire. Il est préférable de relier les descentes jusqu’à la citerne avec des descentes en zinc de diamètre 100 mm.

Vérifier également que les tuiles n’ont pas été traitées au silicone (non alimentaire) par le fabricant, ce qui est devenu une pratique courante pour pallier aux économies de cuisson.

Citernes à l’ancienne

Construction de deux citernes en brique pleines pour un ferblantier (facture de mon arrière-grand-père, du 31/12/1905)

facture-gazeau-alexandre-2.jpg

Construction en briques enduites en Inde

cuve-biogaz-chargement-2.jpg

réservoir à biogaz

reservoir-detruit-inde-2.jpg

réservoir d’eau détruit par la mousson

(détails de construction : absence de chaînages)


calle
calle