Cloison et plancher acoustiques

Publié le 22 août 2000, mise à jour le 26 mai 2016


Dans un bâtiment à ossature bois, une des difficultés consiste à résoudre les problèmes de transmission du bruit.
Entre deux pièces qui doivent être isolées acoustiquement, il faut utiliser des dispositifs constructifs particuliers.

Cloison à haute performance acoustique

Un produit commercialisé Fermacilence est un complexe d’isolation acoustique composé d’un parement   naturel en cellulo-gypse "Fermacell", contre-collé d’un résilient naturel en lin cellulose "Le Panterre".
Le Fermacell est réputé pour son effet masse acoustique et le Panterre est connu pour son efficacité aux bruits aériens et d’impact
Le complexe Fermacilence s’emploie en plafond et cloison, en doublage et construction
Source :Fermacilence

Cloison auto construite

Construire une ossature bois pour recevoir des plaque de plâtre armé de cellulose (type "Fermacell"). L’épaisseur de l’ossature doit être de 30mm minimum pour permettre de réaliser le joint vertical entre plaques. Les plaques mesurent 1,20m de large, l’espacement des membrures doit être de 0,60m.
Poser la lisse   basse, la lisse   haute et les membrures latérales de jonction avec les autres murs sur une semelle résiliente en liège pour éviter les "ponts phoniques" en périphérie du mur.
2- Remplir l’ossature
Utiliser de la laine de bois, de lin ou de cellulose ou du liège en plaque. Pour améliorer les performances, utiliser deux types de matériaux (par exemple une couche de laine de bois de 30mm,une couche de liège de 30mm pour des membrures de 60mm)
3- Pose des plaques
Se référer au guide de pose "Fermacell"
Découper les plaques en laissant 5mm de joint au plafond
4- Finitions
Réaliser les joints latéraux et au plafond avec un mastic d’étanchéité à élasticité permanente (élastomère ou mastic acrilique)

Plancher

Dans la maison de Lourdes nous avons utilisé un plancher constitué :
- d’une sous face en plaque de placoplâtre (BA13)
- d’un solivage avec des solives de 200mm de hauteur. Tout le vide entre solives est rempli avec de la ouate de cellulose assez tassée
- de planches de coffrage rabotées à 25mm d’épaisseur vissées sur les solives
- de patins découpés dans un plaque de liège aggloméré 100x100x10mm entre le plancher et les dalles (1 patin à chaque angle de dalle et 1 au milieu)
- de dalles de piscine en béton 495x495x50mm
- de carrelage de grès 495x495x6mm collés sur chaque dalle
- un joint de mortier élastique pour plancher chauffant entre chaque carreau

Ce plancher présente plusieurs avantages :
- par sa masse il constitue une bonne isolation acoustique entre deux niveaux
- il possède une forte inertie thermique qui permet de stocker les apports solaires
- il est plus facile d’entretien qu’un plancher bois
- il est entièrement démontable, les dalles carrelées peuvent être ré-utilisées.

Du sous-sol on n’entend pas le bruit des pas dans l’habitation.


calle
calle
calle